mardi 4 octobre 2011

Rodrigo, César et Lucrèce : trois Borgia sulfureux

Dans son roman intitulé Lucrèce Borgia, Victor Hugo décrit l’héroïne, comme une femme vicieuse, immorale et une empoisonneuse. Ces qualificatifs restent attaché à la famille Borgia. Nul doute, que les séries télévisées diffusées prochainement en France, se feront les vecteurs de cette image. Alors pour tous ceux qui en visionneront les épisodes, voici quelques cadres généraux.

Les Borgia sont issus de la petite noblesse espagnole. Alfons de Borja est archevêque de Valence. Alphonse V, roi d’Aragon en fait son secrétaire et utilise ses talents de diplomate. Il prend part au concile de Rome et suit Alphonse V, lors de la conquête de Naples. Profitant des luttes entre les Colonna et les Orsini, Alfons Borja accède à l’investiture pontificale en 1455, sous le nom de Calixte III. Il installe sa famille à Rome, qui italianise son nom, devenant ainsi les Borgia.
Parmi les nouveaux à Rome, il faut citer son neveu, Rodrigo qui est nommé cardinal. Ce dernier a plusieurs enfants avec sa maitresse Vanozza Catanei, dont les plus célèbres sont César et Lucrèce. César est l’archétype du prince décrit par Machiavel. Il est avide de pouvoir, froid et calculateur. Lucrèce est une belle femme, sachant utiliser ses charmes.

Rodrigo Borgia est élu pape en 1492. A cette époque, le Pape est bien souvent plus un souverain temporel qu’un souverain spirituel. Comme tous les princes italiens, il dépense beaucoup pour la grandeur et entretenir ses réseaux de clientèle. Sa cour est l’une des plus fastueuses d’Europe et devient synonyme de débauche, de luxure et d’orgie. Il nomme son fils au poste de général en chef des troupes pontificales.
Afin de chercher des alliés dans la péninsule, il projette de marier Lucrèce à Giovanni Sforza, le neveu d’Alessandro Sforza, duc de Milan. En 1492, le mariage est conclut. Seulement, les deux amants ne s’entendent pas. Giovanni Sforza est obligé de chercher son épouse à Rome, pour la ramener à Milan. Les relations diplomatiques se tendent rapidement entre Milan et la Papauté. Il n’en faut pas plus pour Lucrèce pour quitter son mari et se réfugier dans un couvent de dominicains. En 1497, Alexandre VI parvient à annuler le mariage de sa fille, sous le prétexte de non consommation. Lucrèce accouche quelque mois plus tard.
Alexandre VI souhaite se rapprocher de Naples. Le roi Alphonse II de Naples possède un fils et une fille. Il est conclut que les quatre enfants des deux familles s’épousent. Lucrèce rencontre Alphonse. Les deux amants tombent amoureux l’un de l’autre et le mariage est célébré en 1498. César est en France et ne peut épouser la fille du roi de Naples. Néanmoins, ce dernier ne respecte pas la seconde partie du contrat. De retour à Rome, César éprouvent une haine de plus en plus grande pour son beau frère. Il est frustré de ne pas avoir d’épouse et jaloux, lui qui est amoureux de Lucrèce. Alphonse craint pour sa vie. Il souhaite quitter Rome. Le 15 juillet 1500, au soir, alors qu’il va chercher Lucrèce, il est assassiné par des mendiants sur la place Saint Pierre. Lucrèce se marie pour la troisième fois, en 1505, avec Alphonse d’Este et quitte Rome.

A la mort d’Alexandre VI, la famille se délite complètement. César est démis de ses fonctions par le nouveau pape. Il devient condottiere (chef de guerre) et meurt dans une embuscade. Sa fille Louise vit à la cour de France. Lucrèce s’installe à la cour de Ferrare. Son arrivée marque pour elle le commencement d’une nouvelle vie, en participant activement à l’essor culturel. Elle meurt en couche en donnant naissance à son huitième enfant.


6 commentaires:

  1. Je suis passionné par se tableaux et l'histoire de lucresse borgia au collège ont fais de l histoire des ares sur les borgia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis passionné par ce tableau et l'histoire de Lucrèce Borgia: au collège on fait de l'histoire des arts à propos des Borgia.

      Supprimer
    2. Un grand merci à toi Annabelle! Apple, au collège on a normalement intégré les règles d'orthographe, de grammaire, de syntaxe et de conjugaison. Passons sur le reste...

      Supprimer
  2. l'histoire des borgia n'inspire que honte et désolation,elle n'est pas ce que représente l'église d'aujourd'hui,heureusement du reste

    RépondreSupprimer
  3. il n'etait pas si devergondé comme on le dit a propos de Lucrézia elle etait l'outil de son père alexandre VI il n'etait pas si Horrible que ca peut être avide de pouvoir Mais il reste une famille mythique et touchante je trouve que leurs comportement est toujours d'actualité il sont su quand même echapper a de nombreux complot il ne se sont que defendu il n'y a pas de honte pour moi je trouve leurs comportement légitime et adapté a leurs époques.... et puis Anonyme nous parlons d'art et d'histoire je me fou des fautes d'orthographe du moment que nous comprenons leurs opinions !

    RépondreSupprimer